lienlien
Playliste
Met un peu d'ambiance! Si tu n'aimes pas les musiques de tonton Cheshire, va en proposer à un membre du staff!
.
News Express
Comme on ne va pas faire de rubrique nécrologique on a décidé de faire circuler des rumeurs 8D Si tu as une rumeur à propos de quelqu'un, va te faire soigner par un membre du staff.
Clique ici pour en faire passer une. - Diane est peut-être très élégante, mais elle transpire beaucoup, et elle adore ça! 8D - Alex pue des pieds - Anonyme - La rumeur court de que Eryth.H et Kintaro.T pourrait bien avoir des relations étranges.. - Anonyme - J'ai entendu dire ici et là que Guard et Takei entretiendraient une liaison. À vérifier. -
.
Events
Le voilà il arrive, le 4 JUIN vous découvrirez enfin le premier événement du forum, pour vous préparer un peu on a pas fait durer l'effet de surprise (bouh méchant!). Que qu'il en soit en attendant l'ouverture vous trouverez des infos en cliquant sur l'image! Soyez NOMBREUX!~Cheshire



 

Partagez | .
► Stop your Steal (PV Eryth Heks)
Messages : 41
Points : 1306
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 19
Localisation : Entre la civilisation et le sauvage.
avatar
Oncille Guard« »


MessageSujet: ► Stop your Steal (PV Eryth Heks)   Lun 16 Juin - 8:23
Stop your Steal
« PV Eryth Heks »



Un bijoutier de La Ville, dont la boutique se situait dans l'une des Rues Commerçantes avait fait appel à mes services suite à de récents cambriolages. L'homme un peu irrité me demanda quelques conseils. Je lui donnais ce qu'il voulait, il mettrait sans doutes en pratique certains de mes conseils. Mais en plus de ça et il me payât une semaine entière afin de j'assure la protection de sa boutique le temps qu'il prépare quelques pièges, alarmes ou armes en cas de braquage. Pour ce qui était de l'arme, j'étais contre, mais il ne voulait rien savoir. C'était pourtant très dangereux, pour le malfaiteur d'abord, mais après tout, tant pis pour lui ! Non, le plus dangereux serait que le malfrat retourne l'arme contre le bijoutier... Enfin, il n'y avait rien à faire, l'homme ne voulait pas entendre raison. J'aurais beau faire des pieds et des mains, cela ne changerait rien.

Cela faisait déjà trois heureux que la boutique était ouverte, il devait être aux alentours de dix-huit heures, la boutique n'allait pas tarder à fermer. J'étais assis, devant la vitrine de mon client, les jambes croisées à attendre le temps qui passe. C'était maintenant le cinquième jour que j'étais là, à ne rien faire de toute mes journées et je commençais à en avoir assez. Je soupirais de lassitude, ne sachant que faire de plus. Je pliais mon journal en deux et me levais avant de le fourrer dans ma poche arrière. Je profitais d'être debout pour regarder les passants, je leur souris amicalement avant de rentrer dans la boutique, voir ce que faisait mon brin de bonhomme. Je sursautais de peur lorsque je vis l'homme étendu au sol, des bijoux éparpillés au sol, ici et là. Soudainement, je repris mes esprits. Comment une telle chose pouvait-elle avoir eut lieu !?

► Bordel de merde... murmurais-je doucement, décontenancé.

Je me penchais alors vers le bijoutier, toujours au sol avant d'approcher mon oreille de son coeur. Je posais aussi une main sous son nez pour voir s'il respirait. En écoutant son coeur battre, et par le plus pur des hasards. Je décelais un autre bruit, presque imperceptible malgré la qualité de mon ouïe. Je me concentrais un peu plus sur ce bruit là, me relevant silencieusement après avoir vérifié que mon client n'aurait rien, hormis une bosse sur le derrière de la tête. Le bruit se précisait, il venait de l'arrière boutique, on marchait, on fouillait dans les affaires de cet homme. Il était de mon devoir de sauver les biens de mon client, il en allait de mon honneur aussi bien que de ma réputation. Je bondis alors dans la pièce, sachant que je venais, de par ma stature, de bloquer l'unique sortie.

► Alors comme ça on s'amuse à détrousser les honnêtes gens !? tonnais-je, impétueux.




----✄-------------------------------------------------------------------------
« Ne Vous Fiez pas aux Apparences »

Lien Vers la Présentation ► Ici !
Lien Vers la Fiche de Relations ► Là !
Lien Vers la Demande de RP ► Là-bas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 103
Points : 1533
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 19
Localisation : Dehors.
avatar
Eryth Heks« Do you know why snow is white? »


MessageSujet: Re: ► Stop your Steal (PV Eryth Heks)   Mer 18 Juin - 15:38
Après quelques journées de repérage effectuées, de contemplation de parures et d'heures d'observation, le jour J arriva. L'objectif ? Une bague. D'après M. Lens, elle serait en or, gravée, et ornée d'une obsidienne; d'une serendibite pour être exact; qu'il avait offerte à son épouse à leur 40 ans de mariage. Le genre de de bijou qui ne tombe pas des arbres.
Après le cambriolage de l'une de ses propriétés, il aurait fallu au client une poignée d'années avant de retrouver le voleur et d'apprendre que celui-ci s'était fait la malle en la vendant à un riche couple d'Eirhans qui l'avaient vendue à la dite bijouterie.
Lens, ayant entendu quelques mots courir sur Heks après s'être renseigné, avait finalement appelé la prêteuse sur gages. Affaire conclue: la bague en échange d'une fantastique somme d'argent. Et puis, d'un certain point de vue, c'était de la justice: elle ne faisait que reprendre un bien volé.

17h50

L'adolescente était méconnaissable sous son grand chapeau blanc: cela ne lui avait suscité que du maquillage et un long carré brun qui lui retombait sur les épaules. Elle était habillée d'un top blanc à volants, maintenu par deux bretelles, et d'un pantalon taille haute de la même couleur; juste pour l'occasion, elle s'était offerte des sandales à talons, elles aussi blanches, qui la grandissaient de plusieurs centimètres. Son physique lui donnant déjà des allures de femme, voilà que ce job sous couverture n'arrangeait pas les choses.

Arrivant par l'angle de la rue, elle salua d'un mouvement de tête le vigile qui, à son habitude, semblait reste fidèle à son poste devant la boutique; pf, inutile. Elle entra. Aucun client à cette heure-ci, comme prévu. Le propriétaire en mettait du temps; il avait quelque chose qui lui était nécessaire. En effet, il avait toujours une chaînette autour du cou où y étaient attachées deux clés. L'une qui ouvrait l'arrière boutique, l'autre pour les coffres forts; ah, le voilà qui s'amène, plusieurs boîtiers en mains, avec son sourire niais au visage.

- Bons-
Il fut dans l'incapacité de prononcer sa phrase lassante de bienvenue: la jeune fille avait sauté par dessus le comptoir en verre pour l'assommer, une bonne petite prise au niveau de la nuque. Tout en exécutant sa prouesse, elle lui avait aussi arraché la clef. Le bijoutier se laissa alors tombé, comme mort, lâchant en même tant ce qu'il portait sur le sol; la braqueuse prit par contre le soin de retenir quelques secondes sa tête, histoire de ne pas avoir un homicide sur les bras; chaque seconde compte.

18h

Après avoir ouvert chaque boîtier que le quarantenaire s'était mis dans la tête de disposer dans ses sympathiques vitrines, Eryth s'empressa d'ouvrir la porte en acier qui se logeait dans le mur du fond: elle y inséra la clef et tapa le code à quatre chiffres qu'elle avait pris auparavant (hier pour plus de précisions) le soin de mémoriser et entra. La pièce, une fois éclairée, paraissait toute petite avec ces centaines de coffrets blindés.
Et merde ! Selon son client, la bague se trouvait dans le coffre numéro 86; sauf que, pour diverses raisons, les coffres n'étaient pas numérotés. Ils étaient nommés: pas de noms ordinaires, de gens connus ou de fleurs, non ! Des noms indécodables. "Klompinouir" ou "Fycdjali" sont de très bons exemples.
Sans en attendre plus, la voleuse se mit à tous les ouvrir, un à un: diamants, boucles d'oreilles, rubis, parures complètes, colliers à on ne sait combien de carats, il y en avait de toute sorte. Une vingtaine d'entre eux furent entièrement ouverts jusqu'à ce qu'on interrompe les recherches: un gaillard venait de débarquer, clamant haut et fort une phrase de super-héro.

► Alors comme ça on s'amuse à détrousser les honnêtes gens !?
Elle le fixait du regard, étonnamment calme.
- Et vous, que faites-vous ?


----✄-------------------------------------------------------------------------
False tears can only hurt other.
☣️ x ☠️
False smiles can only hurt yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Points : 1306
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 19
Localisation : Entre la civilisation et le sauvage.
avatar
Oncille Guard« »


MessageSujet: Re: ► Stop your Steal (PV Eryth Heks)   Jeu 19 Juin - 8:26
Stop your Steal
« PV Eryth Heks »



Blabla à venir...




----✄-------------------------------------------------------------------------
« Ne Vous Fiez pas aux Apparences »

Lien Vers la Présentation ► Ici !
Lien Vers la Fiche de Relations ► Là !
Lien Vers la Demande de RP ► Là-bas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé« »


MessageSujet: Re: ► Stop your Steal (PV Eryth Heks)   

Revenir en haut Aller en bas
► Stop your Steal (PV Eryth Heks)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Stop" pour son et musique
» Start/Stop Roland vers d'autres arrangeurs
» *** [News] AMD stop les CPU ! ***
» [Resolu]Bouton play qui ne se transforme pas en bouton stop.
» decor stop motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♔ Nekosaka's Guilds :: La ville :: Rues commerçantes-